Accueil Destination Algérie Parcs Nationaux


Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

??

Parcs naturels, plus de 53 millions d’hectares

Les parcs nationaux sont répartis sur l’ensemble du pays.


Paradis des oiseaux migrateurs, l’Algérie compte 21aires protégées et parcs naturels répartis sur l’ensemble du pays et totalisant plus de 53 millions d’hectares,dont la plus grande partie est située en zone désertique. Le Parc national du Tassili (Illizi) s’étend sur 8 millions d’hectares et l’on y trouve plusieurs espèces animales et végétales protégées :
gazelle dorcas, cyprès de Duprez, acacia…

 

 

L’immense parc de l’Ahaggar (Tamanrasset) s’étend quant à lui sur quelque 45 millions d’hectares. On y trouve également le mouflon, la gazelle dorcas, mais aussi une variété végétale, l’olivier de Laperrine, ainsi que le tamaris.

Les autres parcs nationaux sont ceux d’El Kala (El Tarf), de Gouraya (Béjaia), de Taza (Jijel), de
Théniet El Had (Tissemsilt), du Djurdjura (Bouira et Tizi-Ouzou), de Chréa (Blida, Médéa et Ain
Defla), de Tlemcen. Parce qu’elles représentent un espace de prédilection pour l’hivernage de beaucoup d’oiseaux et en raison de leur richesse floristique floristique et faunistique, les zones humides d’El Kala (lacs Tonga et Oubeira ainsi que le lac des Oiseaux) sont classées et érigées en zones d’importance internationale par la convention Ramsar. Gazelles de Cuvier, outarde Houbara, cerf de Barbarie, chacal, hyène, singes magots, sitelles…évoluent dans ces espaces
protégés que sont les réserves naturelles de la Macta (Mostaganem), de Mergueb, (M’sila), de Beni Salah (Guelma) et des Babors (Sétif).

Les îles de Rashgoun, dans la wilaya d’Ain Temouchent, les iles Habibas, dans la wilaya d’Oran et le djebel Aissa, dans la wilaya de Naàma, l’ile de la fourmi, où se reproduisent chaque année des phoques moines (près de Damous) constituent également des espaces écologiques dont la richesse commande la préservation. Leur classement en parc national ou
réserve naturelle est retenu.

De vastes programmes d’aménagement, de reboisement ou de protection et de sauvegarde des espèces naturelles et animales sont mis en oeuvre. Ils imposent une réglementation, quelquefois précisée dès l’entrée. Leur accès est généralement gratuit mais il
est des parcs où l’entrée est payante.

 



Affiches

/index.php?option=com_content&view=article&id=238&catid=39&Itemid=108&lang=fr /index.php?option=com_content&view=article&id=138&catid=39&Itemid=91&lang=fr # /index.php?option=com_content&view=article&id=239&Itemid=108&lang=fr

carte interactive

CARTE

Convertisseur

Montant:
De:
A:



2010© Office National du Tourisme
Conception du site:ArtPix