Accueil Destination Algérie Sites classés


انتباه، فتح في نافذة جديدة. PDFطباعةأرسل إلى صديق

There are no translations available.

Sites algériens classés au patrimoine mondial de l’Unesco

 

CASBAH D’ALGER (w. d’Alger) :Dans l’un des plus beaux sites maritimes de la Méditerranée, surplombant les ilots où un comptoir carthaginois fut installé dès le IVe siècle av. J.-C., la Casbah constitue un site unique de « Médina » ou ville islamique.

TIPASA (w. de Tipasa) : Sur les rives de la Méditerranée, Tipasa, ancien comptoir punique, fut occupé par Rome qui en constitue une base stratégique pour la conquête des royaumes auritaniens. Le site comprend un

ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, voisinant avec des monuments autochtones, tels le k’bar er roumia (tombeau de la chrétienne), grand mausolée royal de Maurétanie.

TIMGAD(w. de Batna) : Sur le versant nord des Aurès, Timgad fut créée « ex nihilo », en l’an 100 ap. J.-C. par l’empereur Trajan comme colonie militaire. Avec son enceinte carrée et son plan octogonal commandé par le « Cardo » et le « Decumanus », les deux voies perpendiculaires qui traversent la ville, c’est un exemple parfait d’urbanisme urbain.

DJEMILA(w. de Sétif) : Djemila, ou Cuicul, avec son forum, ses temples et ses basiliques, ses arcs de triomphe et ses maisons, à 900mètres d’altitude, est un exemple remarquable d’urbanisme romain adapté à un site montagneux.

KALAÀ DES BENI HAMMAD (w. de M’sila) : Dans un site montagneux d’une saisissante beauté,les

tour

ruines de la capitale des premiers émirs hamadites, fondée en 1007 et démantelée en 1152, nous restituent l’image d’une ville musulmane fortifiée. Sa mosquée, avec sa salle de prière de 13 nefs à 8 travées, est l’une des plus grandes d’Algérie

VALLÉE DU M’ZAB (w. de Ghardaïa) : Le paysage de la vallée du M’zab, créé au Xe siècle par les Ibadites autour de leur cinq ksour, ou villages fortifiés, semble être resté intact. Simple, fonctionnelle, et parfaitement adaptée à l’environnement, l’architecture y a été conçue pour la vie en communauté, tout en respectant les structures familiales.

TASSILI N’AJJER(w. de Tamarasset): Cet étrange paysage lunaire de grand intérêt géologique abrite l’un des plus importants ensembles d’art rupestre préhistorique du monde. Plus de 15 000 dessins et gravures permeent d’y suivre, depuis 6 000 à 8 000 ans av. J.-C. jusqu’aux premiers siècles de notre ère, les changements du climat, les migrations de la faune et l’évolution de la vie humaine aux confins du Sahara.

Affiches

/index.php?option=com_content&view=article&id=238&catid=39&Itemid=110&lang=ar /index.php?option=com_content&view=article&id=138&catid=39&Itemid=91&lang=ar # /index.php?option=com_content&view=article&id=239&Itemid=110&lang=ar

METEO

carte interactive

CARTE

Convertisseur

Montant:
De:
A:



2010© Office National du Tourisme
Conception du site:ArtPix